Accueil

Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy : " Je vous invite, Monsieur Sarkozy, à vous présenter en candidat libre, et dans un autre schéma."

Mon livre est disponible... : "Il était une fois... Carole Martel El Mehdaoui... une femme du peuple."

Nicolas Sarkozy va perdre la primaire…

Entendez-le donc !... C’est donc vers la Présidentielle qu’il faudra maintenant agir, Messieurs !... Nicolas Sarkozy va perdre la primaire, car vous n’avez pas utilisé les bons moyens… Le peuple devrait être votre mot d’ordre, et encore plus que cela !... Les femmes du peuple précisément seront donc le bon moteur d’entrainement de Nicolas Sarkozy… et oeuvreront pour sa réussite. Croyez-le !

Regardez bien le Ciel, Monsieur Sarkozy !

Renouvelez-vous, Monsieur Sarkozy ! Il n’y a que cela qui vous reste !

Vous devez changez de vie… DANS L’IMAGE !…  Montrer autre chose aux français, et ce sera mon job pour vous ! Vous êtes de « l’élite » (perçu comme tel, quoi que vous disiez), il vous faut donc quelqu’un qui vous rapproche du peuple, et rien de tel qu’une « femme du peuple » !

Monsieur Sarkozy, sur l’identité de la France, vous avez oublié quelque chose d’essentiel ! C’est pour cela que ça ne marchera pas pour vous !

Monsieur Sarkozy, suivez donc… une femme du peuple… Vous trouverez votre solution !

ARTICLE > Miser sur le vote des femmes... Même le FN a pigé la stratégie à adopter !…  Mais comment les femmes peuvent-elles s’identifier à Marine Le Pen ? Vaut mieux une femme du peuple… Monsieur Sarkozy… pour que les femmes s’identifient ! Et quand vous connaîtrez ma vie, vous comprendrez tout !

LA SEDUCTION A PLUSIEURS SENS, MESSIEURS ! NE SOYEZ PAS OBTUS !

A mettre en oeuvre, et vite ! : Opération « SEDUCTION » pour Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy prend en pleine face, des vents contraires... Et va en prendre, et en prendre… encore !... Il devra donc mettre en oeuvre URGEMMENT une stratégie de SEDUCTION pour mieux convaincre les français. POUR MIEUX CONVAINCRE LE PEUPLE... MAIS QUE FAIRE ?

Et puis, si Nicolas Sarkozy gagnait la présidentielle... par un autre biais ? Grâce à une femme du peuple...

 

 

 

Carole Martel 

El Mehdaoui

 

Femmes du peuple

 

Carole Martel El Mehdaoui : Celle qui va renverser toute la vapeur pour Nicolas Sarkozy !

Et si c’était Fillon qui gagnait la primaire ?

Je l’ai annoncé depuis fort longtemps, et je vous alerte une nouvelle fois…

 

Les « énergies » vont dans le sens de Fillon pour le moment, et les sondages que vous lisez comme moi, n’y font pourtant absolument pas allusion.

Vous avez raison, il ne faut pas les croire ! Mais si Nicolas Sarkozy ne prend pas le taureau par les cornes, et ne tend pas très vite vers ce que je lui propose, c’est exactement ce qu’il va se passer !

Mais, j’ai bien peur qu’il ne soit 

déjà trop tard !

Et si moi je parlais VRAI ?

Monsieur Nicolas Sarkozy,

 

C’est bien pour cela qu’il vous faut du VRAI autour de vous… du VRAI !!!…

Faites appel au VRAI… et devenez VRAI vous-même… et encore plus que cela !!… Les français en ont ras-le-bol du bla-bla et de la communication politique !!…

Les français veulent des gens en chair et en os, de la vraie vie, qui parlent comme eux… Une a bien pigé cette route : Marine Le Pen… mais n’est seulement qu’une actrice !!... la meilleure actrice politique en ce temps, dont il vous faudra bien vous méfier !!

Bien à vous.

La femme propose, l’homme dispose !

Monsieur Sarkozy, Monsieur le Président,

Normalement, ce devrait être le contraire, mais pour une fois, c’est une femme qui vous fait une proposition. Et elle tient toujours ! Vous êtes donc parti sans moi, à la primaire de la droite et du centre. Ma proposition n’a donc pas retenu votre attention, pour le complément à votre action que je vous proposais et sur les thèmes qui sont les miens. 

C’est dommage ! On verra alors ce que les événements vont nous donner maintenant… 

Pourtant, ma proposition était judicieuse !

Peut-être comprendrez-vous ce qu’il faut faire pour gagner 2017 !

« Ségolène Royal n’a pas su parler aux femmes du peuple » - Publié le 7 mai 2007.

  • Vous soulignez le fait que la présidentielle est une élection qui privilégie la masculinité...

Historiquement comme le disait de Gaulle, c’est « la rencontre entre un homme et un peuple », et à l’époque, le mot «homme» est à comprendre comme «individu masculin». Il n’était pas question qu’une femme se lance dans la compétition. La première à avoir osé était Arlette Laguiller en 1974.

 

Une femme au second tour, c’est historique…

Ce que Nicolas Sarkozy n’a pas compris !

Carole Martel El Mehdaoui

 

Monsieur Sarkozy, vous êtes encore un candidat 2.0. Et non 4.0.

Il doit arriver un temps où les « grands » qui nous gouvernent doivent comprendre certaines choses essentielles… et notamment en ce qui me concerne dans ma démarche, et de façon rapide ici, ce que Nicolas Sarkozy en particulier n’a pas compris !

Premièrement, resserrer le thème principal et incontournable (au vu des événements, que j’avais d’ailleurs anticipé dès 2007) de la future campagne présidentielle, à savoir le thème identitaire, sur un thème identitaire « franco-français » ou plus exactement « chrétien-franco-français » est une erreur. Fermer la France est donc une erreur, Monsieur Sarkozy. Voilà comment vous êtes perçu ! Comme un homme de fermeture. Et je ne parle pas ici du frein à l’immigration que vous souhaitez, mais de la « gestion des têtes existantes » déjà installées dans notre pays. Comment alors mieux communiquer avec les français, entre nous, leur parler, au vu de ce qu’ils sont, et dans leur démarche existentielle de où ils vont ? Comme nous tous, et ensemble, d’ailleurs. Oui, où allons-nous ? Où voulons-nous aller ? Donc, comment mieux se comprendre… pour mieux vivre ensemble ?

Deuxièmement, avoir ses propres idées et les défendre, c’est honorable, mais se croire invincible et penser avoir raison sur tout est une erreur, Monsieur Sarkozy. Un peu d’humilité et de justesse ne ferait pas de mal à votre débat… ou à votre réussite ! D’apparence stratégiquement humble, vous êtes finalement trop sûr de vous !

Troisièmement, manquer d’esprit innovant et se cantonner dans la traditionnelle politique sans chercher à plus inventer ou à se démarquer  est une erreur. Effectivement, vous ne faites que suivre Marine Le Pen, Monsieur Sarkozy… puis suivre les mêmes équipes, et suivre la même manière de faire de la politique que l’on connait pourtant depuis des lustres ! Vous ne donnez pas envie de voter. De voter pour vous, Monsieur Sarkozy. Dans cette innovation qui devrait être votre, cherchez donc aussi à faire émerger de nouvelles « têtes » et « têtes pensantes », Monsieur ! Cherchez des profils différents ! Cela pourrait vous aider.

Puis, vous qui êtes du peuple… ou si populaire… enfin, ce que vous croyez… est donc sûrement à revoir ! En conséquence et quatrièmement, vous avez peut-être bien à gérer des erreurs de communication et d’image !

Voilà ce que pensent… « mes français à moi » !

Voilà ce que pensent « mes français à moi », de vous !

Vous êtes encore un candidat 2.0. Et non 4.0.

Insuffisant, donc !

« Article Femmes du peuple » – 29/06/2016 – « Les Indiscrétions » du journal LA MONTAGNE

La Montagne3

Précisions apportées par Carole Martel El Mehdaoui : « En fait, cela fait 9 ans bientôt que je propose tout d’abord un projet identitaire de premier plan (pour la France puis dans le cadre de l’Union pour la Méditerranée), via la création d’une Fondation à reconnaître d’utilité publique (Fondation Education ICSF – Identités Culturelles, Sociales et Familiales – www.fondation-education-icsf.org) et dont j’ai présenté le dossier dès 2007 à Nicolas Sarkozy. Entendue immédiatement et reçue à l’Elysée par son conseiller à l’Immigration, Intégration et Identité nationale, mon dossier a été ensuite porté à l’attention de Brice Hortefeux, alors Ministre concerné. Par la suite, j’ai présenté mon dossier lors d’un Forum politique international – Medays 2008 – à Tanger (Maroc). Organisé par l’Institut Amadeus de Rabat, ce Forum du sud pour une Méditerranée nouvelle s’inscrivait dans le cadre de l’Union pour la Méditerranée (UpM). Mon projet a d’ailleurs fait l’objet de 30 lignes dans la Déclaration de Tanger qui a suivi. A ce jour, je demande de nouveau l’écoute attentive de ce dossier de la part de Nicolas Sarkozy, et de passer à l’action. Voilà donc mon projet principal pour la France. Il s’agit de proposer une nouvelle approche pour mieux travailler sur les thématiques identitaires et sur le mieux-vivre ensemble qui « déroge » dans nos sociétés. Consciente que le thème de l’identité de la France sera le coeur de la présidentielle de 2017, et ayant d’ailleurs annoncé cette « évidence conjoncturelle » dès 2007 à Nicolas Sarkozy en direct ou via ses relais, je souhaite maintenant poursuivre ma démarche, ma grande démarche utile pour mon pays, en souhaitant de surcroît proposer quelque chose d’autre. Quelque chose de plus grand encore, qui m’aidera à mieux travailler, à mieux aider les français. Quelque chose perçu comme « atypique » ou du moins très original, et ce sera en l’occurrence une proposition inédite, d’associer une « femme du peuple » à un « candidat du peuple » et se réclamant comme tel. Les sondages confortent d’ailleurs ma proposition. C’est une proposition qui est donc faite à Nicolas Sarkozy, qui est faite aux français, pour aider sa démarche à lui en direction du peuple français, et pour permettre l’action de premier plan que j’envisage pour mon pays. Pour servir les français, pour apporter pour ma part, quelque chose de bien nouveau en France. D’enfin changer la politique, et la manière de voir et de faire les choses. D’innover. De mettre un vent de fraîcheur. De proposer ce vrai « renouveau » que tout le monde veut s’accaparer. De changer la face de la France. Qui sommes-nous les français ? Voilà ce sur quoi je vais travailler, en participant à cette délicate problématique que l’on ne sait pas bien traiter encore, ni à droite, ni à gauche, ni au centre. C’est donc avec l’appui du peuple, des gens, des gens comme moi, et précisément des femmes, des femmes comme moi, toutes simples et du peuple, que je compte avancer en leur donnant un grand rôle. Un rôle éducatif dont la France a bien besoin. Dont nos enfants ont bien besoin… pour mieux se comprendre et donc pour mieux vivre ensemble. Pour mieux grandir. Pour être plus heureux ensemble. Et ce rôle éducatif-là en passera par l’Education Nationale, la prochaine Education Nationale, celle de 2017 qui sera, je l’espère, « relookée ». « Femmes du peuple » sera donc un mouvement de soutien populaire à mes projets, qu’ils soient pour l’éducation, l’identité de la France ou pour celui que j’ai décidé d’accompagner dans sa tâche vers l’élection présidentielle de 2017, à savoir Nicolas Sarkozy. Alors qui m’aime me suive… »

Carole Martel El Mehdaoui – Femmes du peuple
www.femmesdupeuple.fr

« Article Femmes du peuple » – 29/06/2016 – « Les Indiscrétions » du journal LA MONTAGNE « Article Femmes du peuple » – 29/06/2016 – « Les Indiscrétions » du journal LA MONTAGNE

 

Comment libérer la parole des femmes en politique ?

Femmes du peuple est une "aventure" qui commence avec une première femme, puis d'autres suivront...

 

 

Comment doit-on défier la politique, telle qu'elle est en l'état ?

Comment dois-je défier Nicolas Sarkozy, pour mieux l'aider ?

 

Femmes du peuple : Mouvement politique de soutien populaire

à Nicolas Sarkozy

 

Malheureusement, Nicolas Sarkozy a « choisi » de ne pas regarder les réalités en face, quant à sa situation politique… et son avenir…

Et d’anticiper.

Il est malheureusement, certain que…  certain que tout lui sourira.

Peut-être ? Mais moi, je lui dis non.

En tout cas, cela ne se passera pas comme il l’imagine…

Mon petit doigt m’a dit que.

La vie n’est jamais écrite, dites-vous ? Ah bon ?

Quant à la politique, simplifions-la, grandissons-la…

Si, si, c’est possible !... avec les femmes.

Avec Femmes du peuple. 

 

Et puis, si Nicolas Sarkozy gagnait la présidentielle... par un autre biais  ?

Grâce à une femme du peuple...

 

 

UNE 6ÈME RÉPUBLIQUE ?

 

Oh oui ! Et je vais vous dire comment...

Sûrement pas avec un retour du Président

qui inaugure seulement les chrysanthèmes !

Mais plutôt, réfléchissons à comment exercer le pouvoir demain ?

 

JE PROPOSE DONC UNE INNOVATION :

UN PRÉSIDENT ET UNE VICE-PRÉSIDENTE...

 

QU'EN PENSEZ-VOUS ?

 ET POUR QUOI FAIRE ?

 

 

Car la France a aussi besoin d’une Mère de la Nation.

Et pas seulement d’une Première Dame... puisque les français ne la plébiscitent d'ailleurs pas !

Et en majorité, ils ne lui veulent aucun rôle officiel.

Et pour quoi faire... une Mère de la Nation ?

Pour être utile, non ? Pour agir pour les français ?

Pour compenser le rôle inexistant de Première Dame ?

Pour pouvoir agir aux côtés d'un Père de la Nation ?

Pour renforcer son action ? Pour équilibrer les pouvoirs ?

Pour le compléter ?

 

OUI, QU'EN PENSEZ-VOUS ?

 

 

"Que l'on gagne le coeur des femmes et le peuple tout entier suivra"      

- Jim Fergus -

En soutien et en accompagnement de la candidature de  Nicolas Sarkozy : Candidate à la primaire de la droite et du centre (Novembre 2016)

La politique devrait suivre un objectif principal : écouter vraiment les gens, leurs requêtes, et les intégrer vraiment dans notre action politique, et dans la mesure du possible. Ne serait-ce d'ailleurs pas la place d'une femme... dite "plus sensible"... que d'avoir cette attention délicate et humaine ? Pour ses enfants, pour l'avenir de ses enfants  ?

 

Et puis, si les femmes avaient aussi plus de choses à dire ou à mener, pour faire vraiment changer les choses ? C'est loin d'être un discours "féministe", mais plutôt de mère, et je n'ai pas vocation à ne représenter que les femmes, mais ceux qui se reconnaissent une sensibilité, une autre intelligence, plus humaine, et une personnalité bien différente... ce pourrait être aussi les déçus de la politique, les fameux "oubliés", les "invisibles", ou ceux qui ne votaient plus, comme moi !

Moi, au travers de Femmes du peuple, je veux proposer un bien nouveau discours, un bien nouveau langage politique, de bien nouvelles idées...

 

Je ne propose pas une alternance, mais une complémentarité. Je propose une innovation politique, comme on n'a jamais vu.

 

Mon parcours

 

Chacun possède ses propres valeurs et ses propres idées. La politique consiste à les défendre et à les représenter, ce que je fais en toute indépendance, bien que j'aie récemment décidé d'adhérer au mouvement Les Républicains, et bien qu'apolitique au fond.

 

Avec ses défauts, oui, c'est en Nicolas Sarkozy que je crois, et je veux accompagner sa démarche, pas facile, vers la présidentielle de 2017. Ma candidature à la primaire de la droite et du centre est donc une candidature de soutien et d'accompagnement de Nicolas Sarkozy.

 

Mon parcours est issu de la vie, de la vraie vie, de ses épreuves et de ses apprentissages.

 

Je suis comme vous, simple et humaine, à taille humaine... Je suis du peuple.

 

Mes idées... pour l'identité de la France

 

Elles vont, pour le moins, innover... et enfin apporter quelque chose de différent dans le paysage politique français d'abord... puis international. 

 

Car l'identité de la France est avant tout... plurielle.

 

 

Mieux se comprendre... pour mieux vivre ensemble.

Je compte sur vous pour m'aider concrètement dans ma démarche, en travaillant autrement sur notre identité.

 

 

«  Je l'ai dit dès 2007 : la thématique identitaire sera le coeur de l'élection présidentielle de 2017,

et mon projet de Fondation Education ICSF (Identités Culturelles, Sociales et Familiales),  

présenté pourtant il y a des annéees à Nicolas Sarkozy, en sera l'innovation

et la proposition concrète-phare...  avec une nouvelle vision des choses en France. »

 

« A moi de vous convaincre, Monsieur Sarkozy, pour cette autre vision,

et de passer enfin à l'action par cette proposition concrète ! »

- Carole Martel El Mehdaoui -

RENOUER LE LIEN AVEC LES FRANCAIS ! ET SEULE UNE « FEMME DU PEUPLE » AIDERA UN « CANDIDAT DU PEUPLE » (NICOLAS SARKOZY) A CE CHALLENGE !

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Carole Martel El Mehdaoui - Femmes du peuple