Carole Martel 

El Mehdaoui

 

FEMMES DU PEUPLE

Mouvement politique populaire 

Pas un mouvement féministe !

RECONSTRUIRE UNE SOCIETE QUI VA ALLER DE PLUS EN PLUS MAL

 

C'est un grand projet de société que je porte !

Une innovation.

Qui de mieux pour représenter le peuple... qu'une femme du peuple ?

Mes projets

pour vous

"Que nos enfants grandissent dans une société plus juste..."

« Vous n’élisez pas un parti politique. Vous élisez une personne ! »

Qui suis-je ? Venez le découvrir.

Cliquez ici

Mes réunions publiques

"Que l'on gagne

le coeur des femmes

et le peuple tout entier suivra"

- Jim Fergus -

Profession de foi - Projet

Elections législatives 11 et 18 juin 2017

1ère circonscription du Puy-de-Dôme

Carole Martel El Mehdaoui - Femmes du peuple

Suppléante : Roxane Martel

                       "Que nos enfants grandissent                         dans une société plus juste..."

C'est un grand projet de société que je porte ! Une innovation.

Profession de foi - Présentation

 

 

Mesdames, Messieurs,

Bonjour à tous,

 

Parce que je ne vais pas encore vous rencontrer en "meeting", je vais donc vous parler comme si je vous avais en face de moi. Et puis, je ne vais pas vous faire une "présentation-bateau" comme les autres politiques, et mettre des mots bout à bout pour seulement me sentir importante... et vous allez probablement penser alors que ma candidature à la députation est bien atypique. Elle l'est. Et elle veut l'être. Je ne suis pas là pour faire de grands discours inutiles et pour mon intérêt. Je suis là parce que j'ai des idées, des propositions, des projets, et des bons, des justes et j'en suis convaincue, des innovants, et pour changer un certain cours de la politique. Pour la renouveler. Donc ainsi sera ma candidature, et vous le comprendrez, j'en suis certaine. Je veux en tout cas marquer le coup avec cette élection-là, et on verra jusqu'où on ira. Puis, je veux faire connaître un nouveau mouvement politique populaire FEMMES DU PEUPLE qui a vocation à être du peuple, et réellement du peuple, puisque j'en suis moi-même. C'est un mouvement sans étiquette classique, ni à droite, ni au centre, ni à gauche. C'est un mouvement pour tous. C'est un mouvement qui veut s'éloigner de la politique politicienne, des appareils, et qui veut faire enfin de la grande politique pour les français. Qui veut regarder les français, pas les nombrils. Mais je démarre... Remarquez, je ne suis pas la seule... Macron aussi !... Comme quoi, tout est possible.

 

Ce que je note, c'est que les candidats qu'on vous présente pour ces élections législatives de ce nouveau "grand cru 2017", ont bien souvent soit des grands mouvements ou partis politiques derrière eux qui les soutiennent (donc se sentent assurés ou presque de l'emporter, grâce à une "machine" derrière eux, indépendamment de leur réelle personnalité ou savoir-faire), ou pour la dernière vague Macron qui est "à la mode", ce sont des gens "à grandes dents" ou "à grands métiers" ou inexpérimentés en politique, qu'on a placés là "pour faire bien", pour supposément montrer un rapprochement populaire et pour faire une supposée innovation. Mais, ils n'ont souvent rien de populaire. Car ces gens-là, connaissent-ils vraiment les vrais terrains de vie ? Et ont-ils vraiment compris ce que vivent les gens "d'en-bas" et ce qu'ils veulent ?

 

Ma richesse à moi est que j'ai vécu partout, chez les gens "d'en-bas" comme chez les gens "d'en-haut", ici ou là, en France ou à l'étranger. J'ai eu 36 000 vies !... Et un bon politique, c'est celui qui connait vraiment la vie... pas que les bureaux et les diplômes !

 

Et puis oui, c'est bien culotté pour une nouvelle femme de lancer un nouveau mouvement politique populaire quand... il y a ceux qui sont déjà "en marche" et qui risquent de trébucher parce qu'ils ont seulement "surfé sur la vague" de la crise politique française... et quand il y a ceux qu'on connait déjà, qu'on a déjà vus et revus. Or, je suis quelqu'un qui ose. On ne se refait pas.

 

Et moi, je ne "marche" pas... je cours !

 

De surcroît, le "contexte à Clermont-Ferrand" a toujours été à gauche, on le sait, puis cette 1ère circonscription s'est récemment "macronisée" a priori. Mais a-t-on laissé le choix aux français ? Non, on leur a imposé un choix qui n'en était pas un. Je rappelle tout de même que 69% des français ne souhaitaient pas Emmanuel Macron avant le 2e tour de l'élection présidentielle ! Et oui !

 

Maintenant, pour me présenter à vous... "je n'ai pas les deux pieds dans le même sabot", parce que je suis auvergnate de naissance et bien d'ici. J'ai 48 ans, je suis maman de 3 enfants de 20, 18 et 10 ans, et après un parcours personnel et professionnel international atypique de tous niveaux, cela fait 10 ans que j'évolue tant bien que mal "en politique nationale et internationale", et précisément en "conseil" pour Nicolas Sarkozy, en direct ou via ses relais, et ce de façon non officielle... une offre de bons services parce que j'avais des choses à lui transmettre. Et parce que j'ai besoin de lui. Mais je ne suis pas arrivée à mon but. Pour le moment en tout cas. Et n'allez pas vous imaginer non plus, que c'est par amour de la politique et des politiques !...

 

Alors pourquoi cela m'est-il arrivé à moi, l'apolitique de base ? "C'est ton destin", comme dirait la chanson. Et c'est ainsi. J'ai grandi à gauche, puis j'ai ouvert les yeux à droite, et puis partout car je ne suis pas sectaire, je ne veux pas l'être. Il y a tant de choses à faire avec les intelligences de tous bords, alors pourquoi se diviser. L'être humain a toujours eu besoin de se retrouver dans "une confrérie" ou dans un groupe... alors que moi, je veux parler à tous parce que je ne suis d'aucun bord politique. Parce que j'ai l'esprit ouvert. Parce que j'ai voyagé. Parce que j'ai appris. Parce que j'ai vu. Parce que j'ai compris. Oui, parce que j'ai l'esprit ouvert... tout en étant carrée, et avec une direction. Je suis simple et directe, je n'ai pas peur de mon franc-parler... ce qui fait ma force en politique, car je ne veux pas leur ressembler. Et oui, je parle vrai, moi !

 

Pourquoi FEMMES DU PEUPLE ? Parce que les femmes sont les maîtresses en tout, n'est-ce pas, Messieurs ? Et FEMMES DU PEUPLE n'est pas non plus un mouvement féministe, ne vous y trompez pas. C'est au contraire un mouvement pour tous.

 

Parce que je suis certaine que je peux faire quelque chose de grand... et qu'avec les femmes et avec tous, avec celles et ceux comme moi qui connaissent la vie, et pas la vie dorée, et qui ont compris le sens, elles et ils ont alors le pouvoir de faire enfin de belles choses, et si on prend la peine de nous entendre... Ma candidature veut donc être cet appel.

 

Puis, oui, j'ai eu le culot de présenter "mes services" à Nicolas Sarkozy (qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas) et jusqu'au plus haut niveau de l'action en France, parce que j'en suis capable d'une part, et parce qu'entre autres m'est venue une "idée de génie" en 2007, et c'était Nicolas Sarkozy qui était "aux commandes" à l'époque, donc j'ai poursuivi avec le même homme. Cette idée que je propose sera le "pont principal" entre une gauche et une droite peut-être déjà trop "macronisées" et qui se perdent, et pour faire le lien quant au rassemblement indispensable d'une France, en des temps à venir (que je confirme) ne seront pas forcément au beau fixe. Cette idée va donc participer efficacement à la résolution de nombreuses problématiques sociétales essentielles que nous vivons déjà et que nous vivrons encore plus, et qui touchent le mieux-vivre ensemble et l'identité de notre pays.

 

Je suis déterminée pour faire ce qu'il y a à faire, soyez-en certains, et au plus grand. Je suis déterminée pour me rendre utile et vous servir. Puis, je ne suis pas seule, mais je démarre... Bientôt "inchallah" (si Dieu le veut), un ancien Président de la République me rejoindra... Je compte alors sur votre soutien à tous pour m'aider dans ma démarche.

 

Dans l'intérêt de tous...

 

Merci de votre confiance.

Carole Martel El Mehdaoui - Femmes du peuple

www.femmesdupeuple.fr – Email : contact@femmesdupeuple.fr 

 

 

Pourquoi y a-t-il une crise de confiance avec nos politiques ? Y avez-vous réfléchi ?

 

 

 

Télécharger ma Profession de foi

Profession de foi et Projet - Carole Martel El Mehdaoui - Femmes du peuple
Circulaire_T1_63_1_12_A.pdf
Document Adobe Acrobat [268.0 KB]

Projet de départ - Quelques propositions-clés...

 

Vous l'avez compris. Je suis "du terrain", des terrains de vie, j'ai "bourlingué" comme on dit, et je suis une femme du peuple qui a le courage de démarrer de façon autre et de vouloir apporter sa différence. Et puis, qui m'aime me suive... et nous ferons ensemble oui, ce qu'il y a à faire. Vous me donnerez vos idées, vos plans, vos projets, vos envies, vos besoins, je serai très très proche de vous... et petit à petit, l'oiseau fera non nid. Alors, commençons pas à pas... mais cela peut prendre aussi une tournure bien soudaine... et si vous le voulez bien. Et puis, ne vous y trompez pas, les "marcheurs" vont bientôt marcher à reculons... L'avenir sera pour les FEMMES DU PEUPLE... je vous en donne ma parole. Objectif 2022... ou peut-être avant !

 

___________________________________________________________________________________________

 

FAIRE DE LA GRANDE POLITIQUE - AVOIR DES VALEURS

"Moi, je veux changer la manière de faire de la politique en France !"

Carole Martel El Mehdaoui

___________________________________________________________________________________________

 

1 - L'Identitaire et l'Education - La Sécurité

"L'éducation est la clé de voûte de toute civilisation... L'être humain est ma priorité." - Carole Martel El Mehdaoui

INNOVATION - L'identitaire et l'Education... Mieux se comprendre pour mieux vivre ensemble

C'est mon cheval de bataille numéro 1, et un enjeu essentiel et obligatoire pour améliorer l'avenir (de l'âme) de notre pays et de nos enfants... 

 

Qui suis-je ? Où suis-je ? Où vais-je ?... dans une société qui se perd en repères... et en n'importe quoi parfois. Il faut maintenant agir... et vite !

Au travers d'un projet de loi touchant une réforme autre dans l'Education Nationale et encore jamais proposée, et c'est donc d'une innovation sociétale dont je parle, je veux travailler avec vous tous et nos enfants sur le "mieux se comprendre pour mieux vivre ensemble" : dès l'école et le plus jeune âge, lutter contre toutes les formes d'intolérance, de discriminations, de violence et de manque d'ouverture d'esprit, comme les racismes anti-blanc, anti-musulman développés sur fond de terrorisme, etc., sur les aspects culturels (qui sommes-nous tous) et sur certains aspects sociaux et familiaux... avec mon projet de Fondation Education ICSF - Identités Culturelles, Sociales et Familiales (encore à l'état de projet : voir www.fondation-education-icsf.org ou www.consultants-education-icsf.fr) et dont j'attends le soutien personnel de Nicolas Sarkozy. Cette Fondation et son application concrète dans l'Education Nationale de notre pays trouvera tout son sens par la proposition de loi que je ferai, mais aura vocation à intervenir aussi hors de notre pays, précisément dans les pays de l'Union pour la Méditerranée qui seront intéressés par cette innovation. Car nous sommes tous inter-connectés. Et si on ne fait rien, c'est la "guerre civile" chez nous et entre nos peuples, qui arrive petit à petit... Et s'ILS veulent nous pousser à cela, nous leur dirons qu'on a meilleur à LEUR proposer ! Puis, à droite comme à gauche ou au centre (Macron, c'est le centre), ils n'ont pas LA BONNE REPONSE, celle que je propose. 

 

Je compte alors sur vous, Monsieur Sarkozy... pour m'aider !

INNOVATION - Le Temps Partiel pour la Participation à l'Education (TPPE)

"Travailler plus pour gagner plus"... c'est très bien... mais où est passé le temps pour nos enfants dans une époque... à contre-temps ?

Il s'agit là aussi d'une innovation en France que je compte faire passer : le Temps Partiel pour la Participation à l'Education (le TPPE). C'est une grande mission éducatice dont je parle, et j'ai besoin des femmes, des mères, des épouses et de tous.

INNOVATION - Les enjeux éducatifs face au terrorisme et à l'insécurité : il n'y a pas que le sécuritaire comme réponse !

Comment ne pas comprendre qu'ILS veulent nous dissocier ? Comment ne pas comprendre qu'ILS veulent que l'Europe implose ou explose ?

L'intervention de la Fondation Education ICSF dans l'Education Nationale et dans notre société apportera de nouvelles réponses... pour LES contrer.

2 - Le Social et l'Associatif - La Compétitivité et notre Rayonnement

INNOVATION - Répartition de la richesse - Pauvreté

Vous aimez le foot, n'est-ce pas ? Et leur niveau de rémunération aussi, j'imagine ? 

 

Nous vivons dans un monde où les richesses sont mal réparties...

Répartir alors la richesse autrement.Trouver des "biais". Faire des propositions.

 

Et si le partage (ou bien d'autres idées) redevenait facteur de civilisation ?

 

Ce n'est pas d'un "régime communiste" que nous voulons, mais quand même peut mieux faire pour une société dite "civilisée", non ?

 

La philanthropie, le don, la générosité, c'est "fashion" (à la mode)... c'est comme le développement durable... alors ne vous en privez pas, Messieurs les entrepreneurs... Vous n'en serez que plus grands... Et comme on dit, vous n'emmenerez pas votre "fortune" dans la tombe ! Construisons alors ensemble une société plus juste, oui !

INNOVATION - Lutter contre l'individualisme et la solitude

Ah, elle est belle notre société ! Elle consomme des anti-dépresseurs, elle ne se parle presque plus, elle est repliée sur elle-même... même si elle fait montre du contraire. Elle est juste devenue virtuelle !

 

Objectif ; changer les mentalités... via un travail éducatif notamment sur l'altruisme... et j'en appelle à mon projet de Fondation Education ICSF (Identités Culturelles, Sociales et Familiales) qui attend encore à ce jour le soutien demandé (à Nicolas Sarkozy) pour pouvoir être mis en place.

 

La solitude est une préoccupation majeure pour 80% des français. L'est-elle aussi pour vous ?

L'égalité homme/femme... et bien évidemment, l'égalité de salaires ! Mais il n'y a pas que ça...

Il y a certains quartiers en France où tristement et scandaleusement les filles et les femmes ne peuvent plus être tranquilles en sortant dans la rue. Elles sont agressées verbalement et parfois même physiquement par une gent d'abrutis qui, s'ils ne cessent, n'auront plus "le droit de cité" ou "de citer"... Mais il n'y a pas que les "cités" qui vivent honteusement ce phénomène, cela se répand... Manque manifeste d'éducation, démonstration encore d'une société qui se perd en repères... et en n'importe quoi parfois... et j'en reviens donc au premier point de mon projet sur l'Identitaire et l'Education... via une Fondation Education ICSF à mettre en place d'urgence dans notre société ! Avec l'amour, peut-on aussi régler les choses ?

 

Puis, il y a la "problématique des mamans seules"...et bien d'autres problématiques encore...comme celles touchant le mal-être des enfants... dans une société qui agresse. Etc.

 

C'est aux plus hauts responsables politiques de parler, de dire certaines vérités, d'agir vraiment... et je n'ai pas ma langue dans ma poche, croyez-le... et sûrement pas les deux pieds dans le même sabot !

3 - L'Emploi et le Chômage - La Compétitivité et notre Rayonnement

INNOVATION - Créer de nouveaux outils pour développer des "bulles d'innovation" pour pallier le chômage. 

Créer de nouveaux outils pour développer des "bulles d'innovation" pour pallier le chômage. Repenser comment on peut créer de l'emploi et trouver du travail. Il suffit d'en revenir aux "basiques" : le partage par exemple... et bien d'autres idées encore... Faire des tests en local, puis faire reproduire ces "échantillons-test" à l'échelle nationale. Nous les auvergnats "tant lumineux par l'esprit" (n'est-ce pas !) en seront les précurseurs et les incubateurs. Et nous monterons encore une fois à la capitale...

INNOVATION - Terminé le bénévolat associatif ! Tout travail, même de bon coeur, mérite salaire.

Tiens, en voilà une "bulle d'innovation"... pour se rendre utile et trouver un travail !

 

Je vous disais que "l'éducation est la clé de voûte de toute civilisation"... et que "l'être humain est ma priorité"... Pourquoi alors travailler gratuitement quand on aide les autres ?... Au moins, vous aurez un boulot rémunéré, au prorata de votre mission... et éviterez la "glandouille" ou la "déprime"... du chômage !

 

Par la Fondation que j'aimerais créer, je veux donner une grande mission éducative aux femmes, aux mères et à tous ceux qui se revendiquent un coeur et une sensibilité, pour rendre la France encore plus grande ! Plus compétitive, quoi ! Car ce sont toujours de "grands hommes qui font de grandes nations"...

 

Que les autres mouvements associatifs me suivent !

INNOVATION - Pas d'avenir, vous avez dit ?

Pas toujours facile de se créer un futur...

 

Toujours dans l'esprit d'une meilleure construction de l'être humain et de notre société, proposer alors des outils innovants pour s'en sortir...

 

Revenons aux "basiques"... c'est comme pour la naturopathie, cherchons dans l'essence-même de ce monde, les solutions d'avenir ! Ne voyez-vous pas qu'on marche sur la tête et à reculons ?

 

Comment peut-on par exemple améliorer son pouvoir d'achat ?

 4 - Les Institutions... et notre "douce France"...

INNOVATION - Une VIe République... oui, mais comment ?

Il faut "moderniser" le pouvoir et les institutions de notre pays ! Et j'ai ma petite idée là-dessus... 

 

Et vous, qu'en pensez-vous... une fois que la "Présidence Macron" aura fait FLOP ?... Et puis, elle ne tiendra pas, cette présidence-là... car elle ne saura pas tenir les rênes... vu ce qui va arriver !

 

Ah, les français en ont oublié que "c'est dans les plus vieux pots qu'on trouve toujours les meilleures soupes"... et que l'image de certains jeunes nouveaux est juste trompeuse... Etre un petit malin stratège qui "surfe sur la vague" ne veut pas dire être un grand chef d'Etat...

 

Enfin, les français verront bien ! Ils voulaient du "supposé changement", ils ne vont pas être décus pour le coup ! Patience...

 

Moi, ce n'est pas un "supposé changement" que je vous propose, c'est une INNOVATION !

Du jamais-vu en France. Petit à petit, l'oiseau fait toujours son nid...

Une "douce France"... ne veut pas dire un pays replié sur lui-même ! Mais c'est quoi notre identité ?

"Etre ouvert" ne veut pas dire non plus laisser tout faire... Immigration massive, défaut d'intégration... ou d'assimilation... etc. Comment vivre ensemble ?

 

C'est aux plus hauts responsables politiques de parler, de dire certaines vérités, pour mieux guider les autres... et je n'ai pas ma langue dans ma poche, encore une fois !... Surtout quand on sait qu'on est juste, et puis spécialiste des identités culturelles et des "différences"... Surtout quand on a eu une ou des vies ailleurs... et mélangées aux autres... on connait donc mieux les gens. On n'est donc pas bornée et repliée sur soi-même. Et on voit mieux les choses...

 

Ah, identité... encore toi ! Pourquoi fais-tu peur ?

Pourquoi les gens ne savent-ils pas parler de toi... autrement ?

INNOVATION - Notre modèle social... Construisons ensemble une société plus juste...

Et si vous me donniez vos suggestions ? Que pourrions-nous améliorer ?

 

Inventez, innovez !

 

Je suis à votre écoute...

 

 

      Les candidats d'"En Marche" sont principalement                                issus de l'élite, pas du peuple !                    Alors, connaissent-ils les vrais terrains de vie, pour bien représenter les français ? Et où est passé le renouvellement tant promis ? Voulez-vous encore de la "vieille politique" ou enfin innover dans l'action ?

Carole Martel El Mehdaoui - Femmes du peuple

Renouvellement, vous disiez ?

                         Législatives 2017... Les candidats à l’investiture « d’En marche »...                        Cette grande opération médiatisée, faut-il le préciser, ne correspond strictement en rien au renouvellement de la classe politique tant espéré et attendu. 

 "En marche"... Renouvellement,  vous disiez ?

Le nombre de candidats à l’investiture « d’En marche » aurait été, semble-t-il, de 90 000… L’opportunisme n’est pas le propre de la France dite « d’en haut » et le potentiel de délire carriériste touche aussi la France profonde. Il en reste 425. Le monde médiatique s’extasie et parle de révolution. Cette grande opération médiatisée, faut-il le préciser, ne correspond strictement en rien au renouvellement de la classe politique tant espéré et attendu. Dans mon esprit, le mouvement aurait dû venir de la base, du terrain, avec de jeunes élus, chefs d’entreprises, responsables associatifs parvenant à percer localement par leur talent, leurs réussites, leur ancrage local et leurs convictions, dans le cadre d’une démocratie ouverte et vivante. Cela n’a hélas aucun rapport  avec cette manœuvre organisée depuis Paris dans le cadre d’un mystérieux processus de sélection par CV dont le copinage et le recyclage de sympathisants socialistes ne semblent pas absents… La plupart n’ont pas la moindre expérience de la vie publique (52% n’ont jamais eu de mandat électif, ce qui souligne la profondeur et l’ancienneté de leur engagement…) En l’occurrence, l’objectif saute aux yeux: achever d’affaiblir le pouvoir législatif, le cœur de la démocratie, en mettant en place une sorte d’aéropage de personnes désignées d’en haut par le nouveau pouvoir central qui seront à la botte du régime. Tout change en apparence mais rien ne bouge sur le fond, les mentalités, l’état d’esprit.  La grande comédie du pouvoir, l’enfumage national bat son plein. Je trouve cela triste, tout simplement.

Maxime TANDONNET

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Carole Martel El Mehdaoui - Femmes du peuple